Nagasaki – monument des 26 martyrs

Pour éviter l’expansion du catholicisme et dissuader les japonais de rejoindre cette religion, 26 catholiques ont été capturés à travers le pays et torturés et tués à Nagasaki.

A partir de ce moment là, la religion catholique est interdite et chacun doit prouver qu’il est associé à un temple bouddhiste.

Un monument et un musée commémorent cette événement. Dans le musée, on voit aussi comment l’Église s’est servie de cet événement pour promouvoir le catholicisme en Europe.